Elle nait dans un contexte nouveau : le XIXe  siècle qui voit la naissance de l’industrie et la magnificence de la ville, invente le tourisme.

Les regards vers la nature évoluent, des auteurs comme George Sand y lisent des paysages romantiques, une réelle authenticité, une vie rurale pittoresque…

Alors que l’école de Barbizon voit l’élite littéraire et artistique défendre la forêt de Fontainebleau, prôner le retour à la nature, la Creuse va se tailler une réputation à la hauteur de ses paysages : on vient ici pour travailler, pour se confronter à une nature difficile, loin des futilités et de la mondanité de la Capitale des arts.

A partir de 1830, les premiers pleinairistes quittent leurs ateliers et se frottent à cette peinture sur le motif. Ils sont suivis des premiers impressionnistes, dont Guillaumin et Monet qui donneront ses lettres de noblesse à la Creuse.

En 1926, la vallée est submergée par les eaux du barrage d’Eguzon, mettant ainsi fin à une épopée picturale qui s’achève aussi avec l’arrivée de nouveaux courants artistiques.

Source bibliographique :  C. RAMEIX in « Impressionnistes et postimpressionnistes dans la  vallée de la Creuse »  2012

CONSERVATION

BASE DE DONNEES


Dans le cadre de ses missions le Centre d’Interprétation du patrimoine - Hôtel LEPINAT Guillaumin et les peintres de la vallée de la Creuse, travaille à la constitution et à la gestion d’une base de données relative au mouvement pictural de la Vallée de la Creuse .

NOUVEAUTES 2017 - Livret PAILLER - Livret Histoires de peintres  En vente à la boutique

1

8 jours à Crozant

À la fin du mois d’octobre 1901, Albert Geoffroy est invité à Crozant par ses amis aquarellistes Joseph Jeannot et Émile Humblot. À travers son récit, Albert Geoffroy nous plonge au plus près du quotidien des artistes pleinairistes : il rencontre notamment Armand Guillaumin, à table à l’hôtel Lépinat ou en train de peindre sur le motif. Surtout, il découvre les paysages de cette vallée, entre Crozant et Fresselines, qu’il décrit avec ferveur à travers ces quelques pages.

A LIRE ABSOLUMENT...

8 JOURS A CROZANT

EXPOSITION

Henri PAILLER

“Maître en lumière”

01/04 au 10/06/18

« Une toile, accrochée au mur, devrait être comme une fenêtre ouverte sur la nature.» Henri PAILLER

Elève de Bonnat aux Beaux-Arts de Paris, il pratique très tôt une peinture hardie et percutante, qui intéressa beaucoup Armand GUILLAUMIN et avec qui il se liera d’amitié.

A partir de 1900, on le voit régulièrement sur le motif creusois, parfois au côté de GUILLAUMIN, où il produit des oeuvres vivement colorées.

Sa maîtrise du dessin lui permet de respecter les motifs à la lettre, tout en épanouissant sa nature de coloriste. Henri PAILLER occupe une place de choix dans “l’Ecole de Crozant”.


In Christophe RAMEIX

Impressionnisme et postimpressionnisme

dans la Vallée de la Creuse

Editions Christian PIROT

Vallée des Peintres Forteresse de Crozant Tuilerie de Pouligny CIP Hôtel LEPINAT Espace Monet Rollinat
Service éducatif intersites de la Vallée des Peintres Réservation visites de groupes